Nos exercices pour perdre votre culotte de cheval, et oublier les cuisses trop voluptueuses

La culotte de cheval, quelle femme n’en a pas ? Celles qui font du sport et mangent sainement pardi ! Et oui, même si ces cellules adipeuses disgracieuses sont tenaces, il est tout à fait possible de s’en débarrasser ! Le tout, c’est d’adopter le bon régime, de pratiquer les bons exercices et surtout d’être plus têtue qu’une culotte de cheval ! Dans cet article, je vous livre toutes les astuces et les exercices pour perdre la culotte de cheval.

exercices pour perdre la culotte de cheval

La culotte de cheval, un mal typiquement féminin

Avant de commencer, ciblons correctement notre ennemie. La culotte de cheval, c’est cet amas graisseux et disgracieux qui se trouve sur les hanches et le haut des cuisses. D’où son nom qui fait allusion au pantalon porté par les cavaliers. Plus particulièrement, la culotte de cheval est formée de cellules graisseuses qui se caractérisent par la fameuse et redoutable cellulite adipeuse. Vous savez, c’est cette apparence bosselée qui apparaît entre vos doigts lorsque vous pincez légèrement votre peau. On l’appelle également la peau d’orange.

La culotte de cheval est typiquement féminin. En effet les hommes eux, stockent rarement la graisse au niveau des cuisses. En effet chez eux, la graisse est stockée de façon plus équilibrée sur l’ensemble du corps. Cependant on observe souvent qu’elle se situe majoritairement au niveau de l’abdomen. De plus, ils ont rarement de la cellulite, qui est causée par les hormones féminines.

Mesdames, c’est injuste, mais c’est comme ça ! La culotte de cheval et l’aspect peau d’orange sont deux préoccupations féminines. Heureusement, il est tout à fait possible d’y remédier. Et si cela peut vous réconforter, sachez qu’il est plus facile de venir à bout d’une culotte de cheval que d’une bedaine !

Quelles sont les causes de la culotte de cheval ?

Pour savoir comment perdre la culotte de cheval, voyons d’abord pourquoi elle apparaît. En réalité, c’est très simple, il s’agit d’un déséquilibre au niveau de la balance énergétique. En d’autres termes, vous mangez des aliments trop riches pour une activité physique trop faible. J’imagine que je ne vous apprend rien : les calories sont indispensables. Il s’agit de notre carburant. Cependant, lorsque vous consommez trop de carburant alors votre organisme le stocke. Et malheureusement, sous forme de cellules adipeuses. C’est à dire sous forme de graisse.

C’est pour cela qu’il est important de connaître votre besoin calorique. En effet de cette manière, vous allez pouvoir influencer votre balance énergétique de manière plus précise. Cependant il n’y a pas de secret, pour perdre de la masse graisseuse il faut :

  1. Diminuer l’apport énergétique. Cependant attention : avant d’entreprendre un régime, calculez votre Indice de Masse Corporelle. En effet, ce n’est pas parce que vous avez un peu de graisse autour des hanches que vous êtes en surpoids. Si votre masse corporelle est normale, alors vous n’allez pas devoir diminuer votre apport énergétique.
  2. Augmenter vos dépenses. Dans ce cas là, mince ou non, vous n’y échapperez pas ! En effet pour que vos cellules adipeuses disparaissent et se transforment en muscle, vous allez devoir passer par la case sport.

peau d'orange que les cuisses et les hanches

Bref, la culotte de cheval s’installe lorsque vous mangez trop gras, trop sucré et que vous ne faîtes pas assez de sport. Autrement dit, rien que vous ne puissiez pas influencer !

Pour perdre la culotte de cheval, faites un petit régime

Comme je vous le disais, l’une des causes de la culotte de cheval concerne vos habitudes alimentaires. Cependant nous allons distinguer deux cas de figures. Soit vous êtes en surpoids et à ce moment là il faudra vous tourner vers un régime faible en calories. Soit votre poids est normal et vous allez surtout vous concentrer sur les apports nutritifs.

Si vous êtes en surpoids, commencez par calculer votre besoin calorique. Vous allez devoir le réduire et pour cela, voici plusieurs astuces :

  • Répartissez vos repas tout au long de la journée. Essayez de prendre au moins 5 repas dont 1 collation.
  • Ne négligez pas le petit déjeuner, prenez le temps de vous préparer de bons petits déjeuners healthy. Vous éviterez les grignotages dans la matinée
  • Renseignez-vous sur les différents brûles-graisses naturels. Ils peuvent vous aider à contrôler votre faim et vous donne une sensation de satiété.

Si vous n’êtes pas en surpoids, alors concentrez-vous sur la qualité nutritive des aliments que vous ingérez. Bien entendu, ces conseils sont parfaitement valables pour celles d’entre-vous qui souhaitent perdre du poids.

  • Évitez les aliments gras, sucrés et salés. C’est à dire tous les aliments transformés : la charcuterie, les snacks, les viennoiseries etc
  • Privilégiez les aliments riches en fibres. Elles permettent d’éliminer les cellules adipeuses plus facilement. Vous les trouverez dans les fruits et les légumes.
  • N’oubliez pas les protéines. Vous allez combiner votre régime à une activité physique. Vos muscles ont besoin d’un apport suffisant en protéine pour se construire. Vous trouverez ces nutriments dans les volailles, les poissons et les crustacés.

Comme nous allons le voir, vos habitudes alimentaires doivent s’accompagner d’exercices pour perdre la culotte de cheval.

Nos exercices ciblés pour perdre la culotte de cheval

Nous en venons au point crucial de notre lutte contre la culotte de cheval. En effet, vous n’arriverez à rien sans faire un peu de sport. La preuve en est que même les filles les plus minces ne sont pas à l’abri d’un surplus de graisse au niveau des hanches. Voici donc sans plus attendre, la liste des exercices pour perdre la culotte de cheval.

exercices pour perdre culotte de cheval

Vous pouvez les exécuter chez vous. Pour qu’ils soient efficaces, pratiquez vos exercices pour perdre la culotte de cheval un jour sur deux ou même tous les jours. Pour ce genre d’exercice, il vaut mieux miser sur le long terme.

Le levé de jambe allongée sur le côté

C’est l’un des exercices les plus populaires pour perdre la culotte de cheval. Pour le réaliser il vous suffit de vous allonger sur le côté. Ensuite levez la jambe bien tendue. Attention, vous votre ceinture doit rester bien droite et vous ne devez pas la fléchir. Au début, il se peut que vous ne leviez pas la jambe très haut. Ce n’est pas grave, vous gagnerez en souplesse petit à petit.

Pour que cet exercice soit efficace, commencez par faire 2 séries de 15 répétitions de chaque côté. Augmentez progressivement le nombre de série. Cependant il n’est pas nécessaire que vous augmentiez le nombre de répétition. Si vous souhaitez que votre muscle prenne un peu de volume, vous pouvez attacher un poids à vos chevilles. Si vous n’en avez pas, un sac de riz fera l’affaire !

Vous pouvez également alterner les séries de répétition. Maintenez la jambe le plus haut possible sans la fléchir et bien tendue pendant 30 secondes. Puis relâchez et faites de même avec l’autre jambe. Cet exercice va faire travailler vos abducteurs : les muscles situés à l’intérieur des cuisses. Mais aussi toutes la jambe jusqu’aux fessiers. Vous comprenez pourquoi je vous recommande cet exercices pour perdre la culotte de cheval !

Le levé de jambe à quatre pattes

Cet exercice ressemble à celui que nous venons de décrire. Cependant il se concentre d’avantages sur les fessiers. Pour le réalisé, mettez vous à quatre pattes. Levez la jambe, bien tendue et au moins jusqu’à la hauteur des fesses. Une fois en arrière et une fois sur le côté en alternant.

levé de jambe à quatre patte pour perdre la culotte de cheval

Tout comme l’exercice précédent, réalisez 2 séries de 15 répétitions pour chaque jambe. Répartissez les équitablement entre le levé en arrière et le levé sur le côté. Ici encore, vous pouvez maintenir la jambe tendue pendant 30 secondes avant de relâcher. Et si vous le souhaitez, vous pouvez aussi attacher un poids à votre cheville.

La chaise invisible ou squat

Je termine cette routine avec l’exercices pour perdre la culotte de cheval par excellence. C’est le plus efficace, mais aussi celui qui fait le plus souffrir ! Attention aux cuisses qui chauffent, n’oubliez surtout pas de vous étirer après avoir pratiqué cet exercice.

Pour le réaliser, c’est très simple. Debout, les jambes écartées de la même largeur que celle de vos épaules. Vos pieds doivent être orientés vers le devant et non sur le côté, sinon vous trichez ! Par ailleurs, votre dos doit être parfaitement droit, le regard vers l’horizon. Fléchissez les genoux et descendez autant que vous le pouvez. Attention, les talons doivent rester collés au sol. Il se peut que vous ne descendiez pas bien bas au début, ce n’est pas grave. Ne forcez pas et appliquez-vous à réalisez correctement l’exercice afin de ne pas vous blesser.

Faites 4 séries de 15 répétitions. Et plus si vous le pouvez ! Tout comme les autres exercices, vous pouvez maintenir la pression : descendez et restez dans cette position au moins 30 secondes avant de remonter. Avec cet exercice, fesses en acier garanties et bye-bye culotte de cheval.

 Exercices pour perdre la culotte de cheval : les sports à privilégier

Si vous n’êtes pas fan des exercices type musculation, vous pouvez pratiquer un sport à part entière. En effet, il existe plusieurs disciplines qui font travailler les muscles des cuisses et des fessiers.

faire du roller pour de jolies fesses

Par exemple, vous pouvez vous mettre au roller. Vous ferez travailler tous les muscles des jambes mais aussi votre abdomen. Si vous n’avez pas de roller, la course à pied est également très efficace pour perdre la culotte de cheval. D’autre part, la marche rapide est aussi un excellent moyen de faire travailler les membres inférieurs tout en douceur.

Vous pouvez également vous tourner du côté de la natation. Faites des allés-retours avec une planche et des palmes. Vous verrez, résultats garantis ! Toujours dans la même catégorie des sports d’eau, pensez à l’aquagym ainsi qu’à l’aquabiking. Là encore, les premiers résultats ne devraient pas se faire trop attendre. Bien entendu, cela à condition que vous pratiquiez au moins 3 fois par semaine pendant 2 heures. N’oubliez pas non plus de vous étirez après l’effort.

Commenter